Cher(e)s collègues, cher(e)s camarades,

Vous trouverez, ci-joint, la circulaire concernant la modification des conditions d’admission à la retraite des parents de 3 enfants. En plus de ce texte — qui doit normalement être adressé personnellement à tous les fonctionnaires — vous trouverez pour mettre à disposition des collègues un commentaire de la FSU sur les autres mesures portées dans la version adoptée de la loi : "réforme" du minimum garanti de pension, fin du droit à la CPA, disparition de certaines bonifications spécifiques, suppression de la validation des services de non titulaires... La loi sur les retraites est une pièce majeure d’une série de remises en cause du pacte social français. La loi de financement de la Sécurité sociale en cours, le budget 2011, le projet de loi sur la dépendance, tout cela annonce de nouveaux coups contre le pouvoir d’achat des Français actifs et retraités. Quant à l’annonce présidentielle d’une assurance "perte d’autonomie", obligatoire à partir de 50 ans, elle tourne le dos à la solidarité nationale pour mieux servir les intérêts des compagnies d’assurance et leurs actions !

Autant de raisons de maintenir la mobilisation et l’action en commun qui ont reconstruit des solidarités entre les salariés, les chômeurs, les jeunes, les retraités, et qui ont ramené la confiance vers un syndicalisme de lutte et de transformation sociale.
C’est le sens des appels unitaires pour les journées du 23 et du 25 novembre que nous vous demandons de relayer dans vos établissements.

- mardi 23 l’action interpro se poursuit avec des rassemblements à 12h, à Quimper devant le Médef (à Créac’h Gwenn), et à Brest devant la sous-préfecture. Un tract unitaire d’appel (voir le projet en pj) sera distribué lundi 22 au matin dans les entreprises et aux entrées des villes.

- jeudi 25 avec les retraités, manifestons pour le pouvoir d’achat, l’accès à la santé et à des services publics solidaires pour les travailleurs à la retraite. Manifestations à 10h30 à Quimper, Place de la Résistance, et à Brest, Place de la liberté (pj).

Le SNES Finistère adressera dès demain un mel à tous les syndiqués pour les inviter à participer à ces rassemblements et pour faire le point sur nos différents positionnements nationaux en matière de Livret de compétences, HiDA, réforme lycée, réforme STI, etc. — ainsi que sur les autres rendez-vous d’action à venir. Dans l’immédiat, secrétaires, contacts de S1, nous vous sollicitons pour l’affichage de ces premiers rendez-vous. Nous vous demandons à cette occasion d’organiser, partout où c’est possible, des réunions des personnels pour poursuivre et élargir le débat de société engagé avec les retraites aux questions d’emploi, de salaires, de conditions de travail...

Notre insatisfaction profonde, et nos revendications doivent encore s’exprimer avec force, notamment concernant la question de la formation des enseignants. Aujourd’hui, après avoir traité sans ménagement les stagiaires post-concours, le recteur voudrait trouver dans la précipitation des collègues pour accompagner les étudiants en M1-M2 lors de stages en responsabilité. Sur la forme comme sur le fond, c’est une nouvelle fois inacceptable pour nous, même si nous devons tenir compte de l’obligation pour les étudiants de réaliser leur stage pour valider leur master (voir modèle de courrier au recteur en pj).

Titulaires en postes,TZR, stagiaires, non titulaires, enseignants, CPE, AED, CoPsy, faites remonter l’expression des personnels de vos établissements !
Portez vos motions ou pétitions à l’occasion des rassemblements du 23.

Poursuivons nos revendications !
le secrétariat du SNES 29

SNES Finistère : 113 route de Pont l’Abbé 29000 QUIMPER

02 98 55 77 72 (les jours de permanence) / 06 07 34 19 33 (portable 24/24) / mel snes.finistere@wanadoo.fr

TOUTE L’ACTUALITE sur internet avec le SNES Bretagne - sur la page SNES29 http://www.rennes.snes.edu

& notre page « SNES Finistère » sur FaceBook http://www.facebook.com