21 septembre 2006

SECTIONS DEPARTEMENTALES

Grève nationale unitaire dans l’Education nationale : Jeudi 28 septembre 2006

Rassemblement - Manifestation départementale - 10 h 30
Lorient Maison des Syndicats - Bd Cosmao Dumanoir

Les choix budgétaires produisent très clairement leurs effets en cette rentrée

Dans le premier degré, la hausse démographique n’est pas accompagnée par la création des postes nécessaires : un enseignant pour 45 élèves.
Dans le second degré, les suppressions sont le double de ce qui pourrait être justifié par la baisse démographique : une suppression pour 8 élèves de moins.

Cela se traduit par la hausse des effectifs dans les classes, l’absence d’ouvertures où elles seraient nécessaires et des fermetures injustifiées. Dans les collèges et les lycées, des options, des sections, des formations sont fermées, transférées, regroupées.

A tous les niveaux, le remplacement par des titulaires est remis en cause, des remplacements ne seront pas assurées.

Les affectations des personnels titulaires sont faites au mépris des personnes et de la qualité du service. Les personnels précaires sont condamnés au chômage.

Ce sont aujourd’hui les possibilités de faire réussir les élèves qui sont fondamentalement remises en cause.


Budget 2007 : le gouvernement persiste

Le budget 2007 est préparé sur les bases aussi négatives que la rentrée 2006 puisque le Ministère a annoncé la suppression de 8 700 emplois dans l’éducation nationale et le non remplacement d’un départ à la retraite sur deux.

Il s’agit d’une politique à courte vue, rétrograde dans ses choix et dangereuse pour l’avenir. Les élèves, les jeunes et plus particulièrement ceux qui sont le plus en difficulté, tout autant que les personnels vont en subir les conséquences : dégradations des conditions d’enseignement et de travail, réduction de l’offre d’enseignement, précarité accrue, scolarité au rabais à ceux qui auraient au contraire besoin, non seulement de plus mais de mieux d’Ecole.

C’est maintenant qu’il faut peser pour faire avancer nos propositions pour l’Ecole. Ensemble dans la grève et dans la manifestation à Lorient.