15 octobre 2010

SECTIONS DEPARTEMENTALES

Infos des établissements N°2 AG ET Etab jusqu’à vendredi 15

Les AG du 14 oct
Quimper :
18h : 50 collègues présents, tous les lycées représentés, peu de collèges et quelques écoles. Présents une dizaine de lycéens de 3 lycées sur 4 de Quimper. Ils ont déjà réussi à se coordonner et à se rencontrer, mais s’inquiètent des risques de débordement et des mises en cause par les autorités.
Les blocages devraient marquer une pause demain sur des lycées et reprendre lundi : les élèves débattront demain. Echanges dans l’AG sur leur demande réitérée d’un « accompagnement » de la part des profs.

Le débat sur la reconduction : des différences d’appréciation, sur la situation et les perspectives d’action. Le clivage se fait entre ceux qui pensent qu’il faut « emporter » les collègues en lançant de manière volontariste l’idée au moins d’enchainer 2 jours de grève dès lundi, et ceux qui défendent plutôt la construction d’une grève reconductible forte et pas minoritaire

Vers 20h les présents ont voté une résolution commune à appeler dans les bahuts dès demain, dans le cadre d’AG des personnels, à la grève pour lundi 18 en plus de l’appel national à la grève pour mardi 19.

Devrait sortir demain un texte quimpérois qui reprendrait cette résolution au nom des présents en faisant mention de la présence de militants des orgas qui avaient appelé à l’AG de ce soir.

Morlaix :

COMMUNIQUE DE PRESSE DU 14/10 suite à l’AG

Maintenant ou jamais !

Après 5 journées de grève de 24 heures contre le projet gouvernemental en matière de retraites, la mobilisation s’amplifie. Mais le gouvernement reste sourd. Le mouvement est aujourd’hui à un tournant. Plusieurs secteurs se lancent dans la grève reconductible (transports, énergie, chimie…). Chacun doit assumer sa part pour obtenir le retrait du projet. Et, si certains secteurs sont plus stratégiques que d’autres, seule la convergence des luttes nous permettra de gagner.

A l’appel des organisations syndicales (CGT, CNT, FO, SNES-FSU, SUD), des enseignants d’écoles, collèges et lycée du pays de Morlaix, réunis en assemblée générale ce jeudi 14 octobre, ont décidé d’appeler tous les personnels de l’enseignement public du pays de Morlaix à se mettre en grève lundi 18 et mardi 19 octobre pour la grève interprofessionnelle nationale. D’autre part, l’assemblée générale appelle à rejoindre massivement la manifestation des lycéens demain à 14H00 devant la mairie, la manifestation de samedi à 14H30 devant la Manu et la manifestation de mardi 19 octobre à Morlaix.

Si le mouvement social connaît une défaite à l’issue de ce bras de fer, le gouvernement en sortira grandi et poursuivra sans scrupules sa politique de régression sociale (démantèlement des services publics, privatisation de l’assurance maladie,etc …). La mobilisation de tous est indispensable : MAINTENANT !

Douarnenez :

A Jean-Marie Le Bris, les lycéens ont poursuivi toute la journée leur mouvement.Ils devaient participer à la manif des lycéens à Quimper dans la journée. Le lycée n’était pas bloqué, et les élèves qui ont voulu suivre les cours ont pu le faire. Ils ont pris contact avec les sections locales CGT et CFDT pour leur assurer un car de 50 places afin d’assister demain à la manifestation quimpéroise. Il y aura aussi des ollègues pour les co-voiturer.

Tanguy Prigent St Martin des champs :

A Jean-Marie Le Bris, les lycéens ont poursuivi toute la journée leur mouvement.Ils devaient participer à la manif des lycéens à Quimper dans la journée. Le lycée n’était pas bloqué, et les élèves qui ont voulu suivre les cours ont pu le faire. Ils ont pris contact avec les sections locales CGT et CFDT pour leur assurer un car de 50 places afin d’assister demain à la manifestation quimpéroise. Il y aura aussi des ollègues pour les co-voiturer.

Rosporden :

Nous avons fait une AG aujourd’hui à 13h
25 présents
Pour la grève reconductible 21
Contre 0
Abstention 4
Nous sommes donc en grève reconductible à partir de lundi 8h30.

Fouesnant

On manifeste !!!!
Beaucoup plus de grévistes que d’hab, chez les agents aussi.Et un noyau très très dur de collègues que la retraite à 67 ans n’intéresse visiblement pas : ils font même des réunions pédagogiques les jours de grève.......C’est beau inconscience professionnellle !!
On y retourne demain dans l’enthousiasme.

A Quimper,
à Chaptal aujourd’hui, blocus filtrant ; les profs ont assuré quelques cours avec quelques élèves présents. Une dizaine de profs (dont moi) seront en grève lundi. Au programme prise de parole au mégaphone sur la cour à 10h, puis descente en ville pour distri de tracts avec l’interpro (tract en pj... si c’est bien celui-là, je ne suis pas très sûr). A Quimper toujours, les lycéens continuent lundi et stt mardi. Il seront là aussi demain.

Quimperlé

Mardi 12 / 10 : très forte mobilisation sur la ville pendant la manif. Un cortège plus important que toutes les autres journées d’action (les syndicats ont dit 8000, la presse et la police la moitié)

Le lendemain, peu de discussions possibles avec mes collègues sur la reconduction.

Jeudi 14/10 : on sent les élèves entrer en action, difficultés à s’organiser dans le cadre du CVL ( eh oui !), les délègués classe sont empêchés par le pro d’organiser une AG à 11H00 dans le bahut. Dans le même tps, les élèves du Lep de Roz Glas sont déjà en mouvement aux cris de « A bas Darcos » ou « A bas la retraite Sarko ». Bien sages les lycéens reportent l’AG lundi pdt la récré sur les conseils du pro. Les gendarmes se sont pointés entre temps, embarquant deux élèves du lycée et du LEP qui jouaient du djembé... relâchés + ou - vite. Colère de certains profs mais minoritaire.

( le lycéen le fut 1 demi heure + tard et pour le lycéen du LEP, les profs de Roz Glas sont allés à la gendarmerie)

Côté profs : au lycée, ma réunion réunit 10 personnes (flop !), personne n’exprime le désir de la grève reconductible.sauf un collègue qui se refroidit rapidement vu l’ambiance. On part ensuite au LEP, voir l’Ag qui réunit 35 personnes dont 18 votent la grève reconductible ! ; Ambiance sérieuse dans l’Ag, les gens semblent vraiment s’engager. J’affiche tout ça sur mon panneau syndical, des collègues viennent me voir mais « savent pas trop ».

AG de ville dans la salle du Coat Caer, 18 H00 : 50 personnes présentes. La moitié sont du corps enseignant 1er et second degré + retraités. Un certain nombre de militants mais personne de la CGT du privé ( c’est la consigne, paraît-il - l’ambiance avec l’UL de Qlé est un peu spéciale ici). Ensuite, gros débat sur le fond « bloquer l’économie en organisant des blocages de 4 X4 voies ou d’entreprises ». pour ma part j’ai plutôt défendu l’idée d’aller discuter en nombre avec les postiers ou les salariés de l’hôpital et des entreprises ( Bigard, PDM, Nestlé) et de les convaincre d’entrer dans le mouvement. J’ai peur qu’on fasse des trucs radicaux ou spectaculaires mais qui n’entrainent pas pour autant plus de monde dans le mouvement, alors qu’il me semble que c’est quand même ça l’enjeu en ce moment et que c’est ce que craignent le plus le gouvernement et les patrons : la généralisation du mouvement. Il y a aussi eu une discussion sur 2003 ainsi que sur le fait que l’intersyndicale devrait appeler à la « grève générale ». Pour ma part, j’ai dit que c’était vain d’attendre ça d’une part et qu’ensuite ce qui compte c’est de faire grève et pas d’attendre des appels pour le faire. ( en résumé). Plus intéressante a été la discussion sur la question des retraites et l’idée de défendre la retraite à 60 ans ainsi que le retour aux 37.5 annuités car l’intersyndicale n’est pas claire là dessus. Sans compter le PS qui finalement est d’accord avec des retraites amputées par la décote.

Vendredi 15 /10 : pas grand chose de nouveau - tout le monde attend lundi parmi les gens mobilisés ; d’autres collègues - surpris et un peu déconcertés par l’évolution rapide des choses - me disent « ah bon, mais alors il y a aussi une journée de grève mardi, ?? ». Ils ne savent pas trop s’ils la feront, mais disent « bon ben, à samedi dans la manif de toute façon ». Des élèves du lycée annoncent qu’ils nous attendront sur le parvis du lycée, mardi prochain, pour partir en manif.

Appel de l’assemblée généraledes 50 salariés, lycéens, retraités et chômeurs syndiqués ou non, réunie à Quimperlé,
le jeudi 14 octobre 2010.

Le collectif ainsi constitué :

• exige le retrait du projet de loi sur les retraites

• décide de poursuivre la grève ou de rejoindre la grève à partir de lundi 18 octobre

• met en place une caisse de soutien aux grévistes

L’assemblée générale propose de se réunir tous les jours
à 9H00 au Coat Kaër pour déterminer les actions, organiser
la poursuite du mouvement et le blocage de l’économie,
seul levier capable de faire plier le gouvernement.

Ne laissons pas s’épuiser seuls ceux qui sont déjà en grève reconductible.
Tous ensemble dans la grève générale !

Courrier du SNES FinistèreCher(e)s collègues, cher(e)s camarades,Malgré une mobilisation croissante et un soutien toujours aussi large de la population, le gouvernement refuse toujours d’entendre les revendications des salariés pour les retraites. Face à ce mépris et devant l’évolution de la situation revendicative dans le pays, devant la poursuite des attaques contre nos métiers et notre formation, devant l’élargissement du mouvement aux lycéens et aux étudiants, le SNES 29 appelle tous les collègues, en particulier ses militants, à s’inscrire activement dans cette nouvelle étape de la lutte, par la reconduction unitaire de la grève.

Mardi 19 octobre, l’ensemble de l’intersyndicale nationale interpro appelle à une nouvelle journée de grève et de manifestations (partout dans le département à 10h30).

A la suite des AG de villes tenues jeudi soir dans le département, dans plusieurs établissements et dans plusieurs écoles, des militants de la FSU ont d’ores et déjà résolu de s’engager dans la grève dès le matin du lundi 18 :
- à Tristan Corbières Morlaix ; au Clge St Martin-des-Champs,
- aux lycées Brizeux et Chaptal à Quimper,
- à Quimperlé au LP Roz Glas et au lycée Kerneuzec
- etc...

Ils mettront ce temps à profit pour faire converger les différents secteurs salariés en grève et faire connaître les initiatives en cours pour amplifier encore le mouvement.

Nous appelons tous les établissements à s’organiser dès lundi matin dans le cadre d’assemblées générales des personnels
pour participer aux actions proposées par l’interpro (tract en pj) par des actions de débrayages et de grève d’une heure, de deux heures, à la journée…

Pour faire connaître vos initiatives, prévenez le SNES 29 par mel snes.finistere@wanadoo.fr ou par message (ou SMS) sur notre téléphone 06 07 34 19 33

TOUS DANS LA LUTTE MAINTENANT !
le secrétariat du SNES Finistère
 
Pour informer et vous informer, consultez régulièrement le site de la FSU Bretagne http://bretagne.fsu.fr/ 
et les « infos du Finistère au jour le jour » à la page S2 29 sur le site du SNES http://www.rennes.snes.edu

DEMAIN Samedi 16 Octobre à 14H30 MANIFESTATIONS dans le Finistère
Brest : Place de la Liberté
Morlaix : Place Edmond Puyo (à proximité de l’ancienne manufacture des tabacs)
Quimper : Place de la Résistance
Quimperlé : Coat Ker
Carhaix : centre ville