15 novembre 2008

SECTIONS DEPARTEMENTALES

JEUDI 20 NOVEMBRE GREVE UNITAIRE DANS L’EDUCATION

Suppression de postes, assouplissement de la carte scolaire, remise en cause de la maternelle,
réduction des horaires élèves, renvoi de la prise en charge de la difficulté scolaire hors du temps
scolaire, suppression des Réseaux d’Aides aux Elèves en Difficultés, généralisation du Bac Pro en 3
ans et suppression du BEP, réduction des postes aux concours, réduction de la formation
professionnelle des enseignants, recours massif à la précarité, création d’une Agence Nationale du
Remplacement, démantèlement du service public d’orientation, contestation du paritarisme et des
règles du mouvement, carrière au mérite, projet de réforme du lycée ...
Tous ces projets, toutes ces réformes dessinent de profondes modifications de notre système éducatif caractérisées par la diminution de l’offre de formation, l’accroissement des inégalités, la remise en cause du sens même et de la nature des métiers de l’enseignement.
C’est une immense régression, le renoncement à un service public d’éducation plus démocratique, au service de la réussite du plus grand nombre. C’est le projet d’une école au rabais. De la maternelle à l’enseignement supérieur, ce choix politique est clair : renoncer à l’éducation pour tous !

Ne laissons pas faire ... ensemble créons un rapport de force permettant de mettre en échec cette politique.

C’est parce qu’elles font du développement du système éducatif un enjeu fondamental pour l’avenir
du pays et des jeunes que nos organisations appellent à la grève dans les écoles, collèges, lycées et
lycées professionnels le jeudi 20 novembre pour :

  • Un autre budget 2009 renonçant aux 13 500 suppressions d’emplois
  • L’amélioration des conditions de travail des élèves et des personnels, du temps pour le travail en
    équipe, du temps pour se former ;
  • Le respect du paritarisme et des droits syndicaux, pour des règles communes et appliquées à tous
    garantissant équité et transparence dans les mesures d’affectation, de promotion ;
  • La revalorisation des salaires de l’ensemble des personnels d’enseignement, d’éducation et
    d’orientation ;
  • Le maintien des RASED
    - *L’abandon de la réforme Darcos des lycées, pour une réforme des lycées reconnaissant les
    apports disciplinaires, respectant les métiers, définissant des parcours cohérents dans les 3 voies de
    formation.
    - *L’abandon de la généralisation du bac pro 3 ans et le maintien de la formation au BEP en 2 ans.


MANIFESTATIONS à BREST et QUIMPER

- 11 h Place de la Résistance – Place de la Liberté
- 10h Quimper : Rassemblement à l’Inspection Académique
(Une demande d’audience a été déposée)