22 mars 2016

Actualité académique

Suppression du « chèque livre » par la région Bretagne

La région Bretagne a décidé de supprimer dès cette année le dispositif « chèque-livre » qui permettait aux familles d’acheter des manuels scolaires.

Beaucoup de parents ne sont pas encore informés de cette décision. Il est important de les alerter afin qu’ils puissent réagir rapidement.
Vous trouverez en PJ le communiqué de presse de la FSU ainsi qu’un exemple de motion à présenter dans les Conseils d’Administration.

Communiqué :

Manuels scolaires au lycée : la Région
tourne le dos à la gratuité pour tous !

Le Budget prévisionnel 2016 de la Région prévoit l’abandon dès la prochaine rentrée du dispositif
« Chèque-livre » dont bénéficient actuellement toutes les familles pour l’équipement en manuels
scolaires des lycéens. La FSU Bretagne critique depuis longtemps ce dispositif « Chèque-Livre ».
Elle a toujours revendiqué la gratuité réelle des manuels scolaires pour tous les élèves au lycée.
La FSU Bretagne considère cependant comme une erreur historique le projet de la Région
d’abandonner ce dispositif pour lui substituer seulement la possibilité d’un financement via les
Fonds sociaux des établissements, et cela uniquement « pour les familles qui en ont le plus besoin ».
Concrètement, pour les familles des lycéens de Bretagne, l’un des premiers messages du nouvel
exécutif régional sera que l’aide pour l’équipement en manuels n’est plus un droit pour tout le
monde !

La FSU Bretagne dit sa colère devant les conclusions tirées par la Région de l’expérimentation
de la gratuité qui avait été menée ces dernières années auprès d’un certain nombre
d’établissements et qui s’était avérée concluante.

Elle appelle les représentants des personnels, des élèves et des parents à discuter dès maintenant de
cette mesure et de ses effets et à faire connaître leur mécontentement

MOTION à Présenter au prochain CA :

Le SNES continue à demander la gratuité des manuels scolaires en lycée, comme c’est déjà le cas dans d’autres régions.
Mais en attendant, le dispositif "chèque-livres" permettait à chaque famille de se doter des manuels scolaires. Sa suppression aura immanquablement des conséquences à la rentrée prochaine.