30 juin 2017

SECTIONS DEPARTEMENTALES

Habitants du squat de la Poterie : toujours pas de solution !

Voilà un an à Rennes, des personnes étrangères sans papiers et sans logement trouvaient refuge dans une ancienne maison de retraite du quartier de la Poterie grâce au soutien de plusieurs organisations groupées autour de l’association « Un toit c’est un droit » (UTUD). En décembre dernier après de multiples démarches, ce squat avait été légalisé avec le propriétaire des lieux, permettant à ses 160 habitants - dont la moitié d’enfants - d’obtenir le chauffage et d’y séjourner de manière officielle, le financement des fluides étant garanti par une convention avec la ville de Rennes. Durant des mois, associations et syndicats, habitants du quartier, jeunes et moins jeunes, ont multiplié les actes de solidarité et les initiatives (cours, concerts, animations, repas…), contribuant à faire des Jardins de la Poterie un lieu de vie et d’espoir. Aujourd’hui à quelques jours du 17 juillet, date d’évacuation prévue par la convention avec le propriétaire, les solutions de relogement proposées s’avèrent dramatiquement insuffisantes et plus d’une centaine de personnes dont des dizaines d’enfants sont menacés d’un retour à la rue. Comme toutes les organisations groupées autour de UTUD, la FSU35 et ses militant-e-s continuent d’interpeller les pouvoirs publics et réclament l’accès à un logement décent et l’obtention de papiers pour les habitants des Jardins de la Poterie.

samedi 1er juillet
Une opération de solidarité en faveur des migrants du squat de la Poterie

  • braderie (10 h-18 h)
  • nuit de concerts solidaires (19 h-1 h)