Le gouvernement a déposé un projet de réforme de l’IRCANTEC qu’il veut imposer et valider avant le 31 décembre.
il a des conséquences insupportables et profondément injustes :
- une ponction de près de 1 % du revenu brut.
- ce sont les non titulaires actifs et retraités qui sont appelés à financer leur propre précarité à la place des employeurs
- une forte diminution du nombre de points acquis avec un même niveau de cotisation.
- 1,5 % de perte supplémentaire de pouvoir d’achat des pensions.
- pour les retraités : baisse du pouvoir d’achat des pensions dès 2006.
- pour les actifs : jusqu’à 35 % de perte programmée d’ici 2050

Signez la pétition en ligne (site du S4)