La capa de promotion à la hors classe des CPE s’est tenue le 29 juin 2005. 287 collègues apparaissaient au tableau des promouvables et les 7 premiers ont été promus au (nouveau) barème. Les 7 collègues promus sont au 11 ème échelon.
La procédure ayant été totalement modifiée, le rang de classement des collègues a profondément été bouleversé. En tout état de cause il faut aujourd’hui être un Cpe « avec avis exceptionnel » pour prétendre à la promotion. C’est à dire que les collègues devaient cette année bénéficier du maximum de points en parcours de carrière et en parcours professionnel pour rentrer dans le cadre des 7 promotions (156 en France). Les commissaires paritaires du SNES ont dénoncé cette nouvelle réforme d’accès à la hors classe intégrée dans la loi Fillon et fondée sur la méritocratie. Nous avons rappelé à ce propos que le principe fondateur de la hors classe était celui de l’amélioration de fin de carrière pour le plus grand nombre. Ce principe s’oppose radicalement au principe de la promotion au mérite de quelques-uns. L’importance de l’évaluation devient déterminante et les Cpe (du seul fait de la note administrative) sont soumis au principe « du triple bonus ou du triple malus » : 1) Notation du chef d’établissement. 2) Avis du chef d’établissement pour la hors classe. 3) Avis de l’IPR en conformité avec celui du chef d’établissement. Il s’agit là d’une dérive dangereuse qui soumet de plus en plus le Cpe à la hiérarchie et risque de faire évoluer la fonction selon des missions « définies au local » (Cpe, sous adjoint ! ?). Si de véritables discussions ne modifient pas profondément le cadre actuel de nombreux collègues du 11 ème échelon n’accéderont jamais à la hors classe. Les collègues ayant intégré le 11 ème échelon à l’ancienneté auront très peu de chance d’être promus avant leur départ à la retraite. Nous avons demandé un groupe de travail pour redonner au dispositif de la hors-classe le sens des acquis sociaux obtenus par les luttes syndicales de 1989.

- nombre de promotions : 7
- nombre de candidats : 286
- barème du dernier promu : 200