10 janvier 2011

SECTIONS DEPARTEMENTALES

Le 22 janvier, refusons le budget de pénurie de l’Éducation nationale !

Le 22 janvier, refusons le budget de pénurie de l’Éducation nationale !

Les organisations finistériennes signataires du collectif national « L’éducation est notre avenir » dénoncent les effets catastrophiques qu’aura la mise en œuvre du budget 2011 pour l’Éducation nationale.

Le budget 2011 n’affiche d’autre ambition pour le système éducatif que la recherche d’économies à partir du dogme du non remplacement d’un fonctionnaire sur ...deux partant à la retraite. Le gouvernement annonce une importante diminution des crédits de fonctionnement et malgré une hausse significative des effectifs d’élèves (+ 600 élèves dans les collèges du Finistère), de nombreuses suppressions de postes (134 dans l’académie de Rennes), alors que l’Académie de Rennes en a rendu plusieurs centaines depuis 2002. Celles-ci sont ciblées principalement dans le 1er degré et dans les lycées. Aucun secteur de l’Education n’aura donc les moyens suffisants pour accueillir les èleves dans de bonnes conditions. Or, l’éducation est un droit.

Ensemble, refusons les fermetures de classes, la disparition des RASED, les suppressions de places en maternelle, la baisse des dotations des collèges et lycées provoquant la disparition des options, le manque d’ambition du plan Licence à l’université, les réductions de postes, les hausses d’effectifs dans les classes… Exigeons une véritable formation professionnelle des enseignants sans laquelle les inégalités entre élèves vont continuer à se creuser !

Les organisations membres du collectif appellent tous les citoyens et futurs citoyens, les lycéens, étudiants, parents d’élèves et personnels de l’éducation du Finistère à un premier acte de refus des conséquences de ce budget et à participer à la journée nationale de mobilisation du samedi 22 janvier :

Rassemblement à Quimper (11 heures) devant l’Inspection académique (cité administrative) suivie d’un cortège jusqu’à la préfecture pour dépôt d’une motion à 12h.