3 octobre 2017

SECTIONS DEPARTEMENTALES

Jour de carence : mesure injuste et discriminatoire

Le Président Macron reprend une mesure du quinquennat Sarkozy : l’instauration d’un jour de carence pour les arrêts maladie dans la Fonction Publique sous couvert d’équité entre les fonctionnaires et les salariés du secteur privé.
Or, 64% des salarié-es du Privé et 75% de celles et ceux travaillant dans des entreprises de plus de 250 salarié-es bénéficient d’une prise en charge des jours de carence. L’instauration du jour de carence revient donc à donner moins de droits aux fonctionnaires qu’à la majorité des autres salariés.
De plus, l’expérience montre que ce dispositif est inefficace parce qu’il ne conduit pas à un recul significatif des arrêts de travail de courte durée.
Le SNES-FSU revendique « Aucun jour de carence ni dans le Privé ni dans le Public. » et demande une vraie politique de prévention et de santé pour les personnels.