Même si le rectorat considère à cette rentrée, et sa gestion le prouve, que le « problème »
non titulaires est en passe d’être réglé (moins de recrutements, collègues
indemnisés qui sont sur le point d’épuiser leurs droits...), le SNES n’a de cesse d’interpeller
l’administration pour lui faire prendre en compte la situation des précaires.

Les collègues qui suivent nos parutions, participent à nos actions ou nous contactent savent que notre syndicat se préoccupe fort du sort réservé aux contractuels. La lutte que nous menons au quotidien pour faire respecter des règles obtenues au fil des ans est connue de nos collègues, et nos actions régulières auprès du rectorat montrent bien une réelle volonté d’accompagner nos collègues et de mener
la lutte auprès d’eux. Depuis la rentrée, nous avons déjà à plusieurs reprises interpellé la DPE
sur plusieurs dossiers :
-indemnisations chômage, problèmes de calculs pour certains collègues
-suivi du recrutement dans le respect de l’ancienneté et en tenant compte des voeux formulés
par les collègues
-réintégration dans les documents de collègues qui n’ont pas travaillé en 05/06
-CDD/CDI : le groupe de travail est toujours en cours, même si le rectorat semble traîner
des pieds pour faire avancer ce dossier...

Des améliorations ont été obtenues ces dernières années, et le SNES est loin d’y être étranger.
Mais il ne faudrait pas baisser la garde sous prétexte que la précarité se banalise. Ensemble, nous devons réfléchir à des moyens d’action pour faire évoluer véritablement la situation des non titulaires, et mener plus globalement le ministère à revoir ses objectifs en matière d’emploi et de recrutement. Alors que les départs en retraite sont estimés à 17 000/an d’ici 2013, et qu’il faudrait environ 18 000 recrutements année pour faire face, peut-on accepter que seulement 10 000 soient prévus d’ici là ?

Ensemble, nous devons impulser un changement de politique éducative : à nous d’imposer une augmentation du nombre des recrutements et notamment une augmentation de postes aux concours internes ! Au moment des discussions sur le budget 2007, à nous tous de faire prendre en compte la situation des précaires dans l’Education nationale. Décidons ensemble des actions à mener : audience chez les députés, rassemblements au rectorat, conférences de presse... Pour envisager les actions possibles et échanger sur vos situations, le SNES organise des réunions par département. Déplacez-vous, faites-vous entendre !

les reunions dans les différents départements (au siège du S2 bien sûr) :

- snes 22 :..... mercredi 18 octobre 14 h30
- snes29 :.......(Brest) mardi 24 octobre à 17 h
- snes 35 :.......jeudi 19 octobre 17 h
- snes 56 :.......mercredi 15 novembre 14 h30

Christelle Carnet