Rennes, le 3 septembre 2004

Cher(e) collègue,

Cette rentrée 2004 est marquée par l’absence des collègues non-titulaires dans les établissements. Alors que le Recteur parle d’une rentrée sans difficultés, le SNES ne voit qu’une rentrée en « trompe-l’œil » avec une mise au chômage forcée de centaines de non-titulaires. Le rectorat annonce qu’au jour de la rentrée plus de 200 contractuels n’ont pas été recrutés par rapport à la même date l’an dernier. Les perspectives pour l’année sont inquiétantes, beaucoup n’auront que des vacations ou des contrats de durée inférieure à l’année scolaire et/ou à temps partiel, d’autres seront réduits au chômage.

En effet, 400 emplois ont été supprimés dans notre Académie, ce sont donc autant de moyens d’enseignement qui disparaissent des établissements. Tout au long de l’année passée, le SNES a dénoncé cette baisse de moyens sans précédent pour notre Académie et nous n’avons cessé d’informer et d’alerter les collègues et l’opinion publique sur le désastre de la prochaine rentrée. Le constat est édifiant, des dizaines de postes de titulaires ont disparu des établissements, nombre de collègues sont devenus TZR contre leur gré, des moyens provisoires n’ont pas été renouvelés. Les conditions d’accueil des élèves se dégradent : classes à effectifs lourds, options ou sections supprimées !
De plus, diminution des moyens d’enseignement, diminution des postes aux concours : le gouvernement multiplie depuis des mois des attaques importantes contre le service public d’ Education. Les recrutements de titulaires ont baissé cette année de 30%, aucune liste complémentaire n’a été établie, malgré la pression sans cesse exercée par le SNES. Peu de collègues non-titulaires ont été titularisés cette année. 2005 sera la dernière année du dispositif Sapin (concours réservés et examen professionnel) et nous pouvons déjà prévoir qu’il ne permettra pas plus de recrutement, laissant ainsi un grand nombre de collègues ayant-droit sur le carreau.

voir Les chiffres de l’Académie pour la rentrée 2004

les chiffres de l’académie

L’action est nécessaire

Il est impératif que chacun d’entre vous se fasse entendre. Nous devons tous ensemble dénoncer la dégradation très nette de la situation des collègues non-titulaires et de l’incertitude quant à leur avenir. Il est plus qu’urgent de faire de la journée du 8 septembre un moment fort et de nous manifester dans les départements : soyons nombreux aux rassemblements, montrons au rectorat et aux politiques que nous ne nous laisserons pas faire !

RASSEMBLEMENTS DU 8 SEPTEMBRE

Côtes d’Armor devant l’Inspection Académique 14 h 30
Finistère devant l’Inspection Académique 15 h
Ille et Vilaine devant le Rectorat d’Académie 15 h
Morbihan devant l’Inspection Académique 15 h 30

Les sections départementales du SNES qui organisent les rassemblements du 8 proposeront aux collègues de se réunir après le rassemblement. Au SNES, Il nous semble important de créer les conditions pour que les collègues précaires, au chômage ne se retrouvent pas isolés, qu’ils puissent régulièrement se retrouver pour notamment recevoir des informations, débattre, agir : par exemple rencontres avec les élus, les medias…

Depuis plusieurs jours le SNES académique intervient auprès des journalistes pour les informer de la réalité de cette rentrée et du sort fait aux non-titulaires : conférence de presse, articles dans la presse quotidienne, témoignages télé…. Continuons à expliquer et à informer : il faut gagner l’opinion publique et réorienter la politique gouvernementale à la veille de la discussion du budget à l’Assemblée.

Pratique :Pour ceux qui se retrouvent au chômage :

- N’oubliez pas de faire rapidement votre inscription aux ASSEDIC. L’indemnisation ne commencera qu’à la date de cette inscription. (Si vous n’êtes inscrit qu’à partir du 15 septembre et que votre ancien contrat allait jusqu’au 31/08, vous perdez 15 jours d’indemnisation).
- Demandez très rapidement le formulaire jaune auprès de la cellule APPE ( Allocation pour perte d’emploi) du rectorat.

L’urgence d’adhérer au SNES :

Plus que jamais il est important de ne pas rester seul et de continuer à se tenir informé. Le secrétariat académique du SNES, conscient des difficultés financières occasionnées par toutes ces situations, a décidé d’adapter en conséquence le montant de la cotisation. Sauf à être nommé à l’année ou à temps plein sur une durée moindre, l’adhésion est réduite à 36.50 €, ce qui correspond sur le bulletin d’adhésion à la cotisation « Vacataires » (Cf Bulletin d’adhésion)

22 18 rue de Brest 22000 Saint Brieuc tél : 02 96 33 75 47 mail : snes22@wanadoo.fr
29 2 place E. Mazé 29283 Brest Cedex tél : 02 98 43 33 51 mail : snes.fsu29@wanadoo.fr
113 Rte de Pont l’Abbé 29000 Quimper tél : 02 98 55 77 72 mail : snes.finistere@wanadoo.fr
35 9 avenue Chardonnet 35000 Rennes tél : 02 99 63 62 32 mail : snes.35@wanadoo.fr
56 Cité Allende 12 rue Colbert 56100 Lorient tél : 02 97 64 42 97 mail : snes.morbihan@neuf.fr