Etre titulaire c’est être admis à l’un des concours suivants : externe, interne et 3e concours

A la même session et pour le même concours, il est possible de s’inscrire à plusieurs concours et à plusieurs sections d’une même concours. Cependant, il faudra veiller à ce que les calendriers des épreuves soient compatibles et dans le cas contraire il faudra faire un choix au moment des épreuves écrites.

DATES D’INSCRIPTION

11 septembre 2018 au 11 octobre 2018 - 17h -

Vous pouvez consulter :

site de l’Education Nationale : devenir enseignant

BO n°29 du 19 juillet 2018 concernant l’organisation de concours statutaires et recrutements réservés de personnels enseignants des premier et second degrés, de conseillers principaux d’éducation et de conseillers d’orientation-psychologues - session 2019

-  Guide concours personnels enseignants, d’éducation et d’orientation des collèges et lycées

- Condition d’inscription au concours réservé

-  le site du S4 : rubrique concours

COMMENT PROCEDER ?

Chaque candidat(e) doit s’inscrire personnellement au(x) concours, à la section et éventuellement à l’option de son choix. Il faut procéder en deux étapes, pré inscription et confirmation d’inscription, et respecter impérativement les dates limites.

La convocation aux épreuves ne préjuge pas de la validité de l’inscription. L’essentiel des pièces justificatives qui démontrent que vous remplissez les conditions requises seront à fournir au moment des épreuves d’admission (cf. B.O.. Après vérifications successives, l’administration peut procéder à des radiations, y compris après la nomination en qualité de stagiaire, voire après la première affectation. IL convient donc d’être prudent. Toute erreur au moment de l’inscription est irrémédiable et l’argument de bonne foi n’est pas recevable par l’administration. En cas de doute, n’hésitez pas à nous consulter.

Où S’inscrire ?

En règle générale, l’Académie dans laquelle vous vous inscrivez sera celle où vous passerez les épreuves écrites.

Les candidats doivent s’inscrire par internet (ou peuvent, exceptionnellement, le faire à l’aide d’un dossier papier) à l’adresse suivante :

inscriptions-concours-second-degre.html

CONDITIONS D’INSCRIPTION et DIPLOMES ET TITRES EXIGES :

NATIONALITE

En application de l’article 5 bis de la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, inséré par la loi n° 91-715 du 26 juillet 1991 et modifié par l’article 47 de la loi n° 96-1093 du 16 décembre 1996, l’accès à certains corps relevant du ministre chargé de l’éducation nationale, notamment ceux de professeurs des écoles, professeurs agrégés, professeurs certifiés, professeurs d’éducation physique et sportive, professeurs de lycée professionnel, conseillers principaux d’éducation et conseillers d’orientation-psychologues, est ouvert aux ressortissants des pays de la Communauté européenne ou des États parties à l’accord sur l’Espace économique européen dans les mêmes conditions qu’aux ressortissants français.
Les concours internes, les concours réservés et les examens professionnels constituent l’un des moyens de promotion offerts au sein de la fonction publique française, à des personnels titulaires ou non titulaires, remplissant des conditions de qualité, de diplôme et de durée de services. Les candidats ressortissants des pays de l’Espace économique européen doivent donc avoir déjà fait l’objet d’un recrutement initial au sein de la fonction publique française.

CONCOURS INTERNES

-Durée exigée : 5 années de service publics pour l’agrégation, 3 années pour les autres concours (à la date de clôture des inscriptions).

-Décompte : les services à temps partiels (au-delà du mi-temps) sont comptés comme un temps complet, de même que les services discontinus, s’ils représentent 50 % d’un équivalent temps plein sur l’année scolaire. Les services effectués entre le 1° septembre et la date de clôture sont décomptés forfaitairement pour 6 mois.
Pour les vacataires 100 à 200 heures /an = 1an, moins de 100 heures = 6 mois

-Nature : par services publics, il faut comprendre des « services accomplis en qualité d’agent public, c’est à dire de fonctionnaire ou d’agent non titulaire, de l’Etat ou des collectivités territoriales ou des établissements publics en dépendant » . IL ne s’agit donc pas seulement des services d’enseignement ou d’éducation. Les services à l’étranger sont également pris en compte (pour plus de précisions, cf. . note ci - dessous et B.O. ).

-Qualité requise :

Peuvent s’inscrire, outre les militaires de carrière :

  • Les fonctionnaires titulaires de l’Etat ou des collectivités territoriales, des établissements qui en dépendent (hospitaliers par exemple).
  • Les non-titulaires (MA, contractuels, vacataires) des établissements d’enseignement public relevant du ministère de l’éducation nationale (supérieur compris). Cela concerne notamment les MA exerçant des fonctions d’éducation ou de surveillance, les anciens MA en attente de réemploi percevant une AUD ou une AFR à la date de clôture des inscriptions,
  • Les stagiaires en situation ; les non-titulaires exerçant dans les établissements secondaires français à l’étranger (cf. B.O. )

NB : Les MI- SE, les MA exerçant dans un autre ministère ou dans l’enseignement privé ne peuvent s’inscrire.

Les non-titulaires ne peuvent pas présenter l’agrégation interne.

3e CONCOURS

Ce concours vous permet de passer l’agrégation et le CAPES ou CAPET à conditions de :

  • justifier de l’exercice d’une ou de plusieurs activités professionnelles accomplies dans le cadre d’un contrat de droit privé.

Les activités professionnelles accomplies en qualité de fonctionnaire, de magistrat, de militaire, d’agent public, de maître ou de documentaliste des établissements d’enseignement privés sous contrat d’association avec l’Etat ne peuvent être prises en compte dans la durée des activités professionnelles exigée.

La durée des activités professionnelles doit être de 5 ans au moins, au cours des cinq années précédant la date de clôture des registres d’inscription.

  • Aucune condition de titre ou de diplôme n’est requise..

MENTION COMPLÉMENTAIRE

A compter de la session 2006, les candidats de certains concours peuvent, s’il le souhaitent, choisir de passer une épreuve supplémentaire d’une concours d’une autre discipline pour obtenir une mention complémentaire.

Cette modalité nouvelle est un retour à la bivalence. Les collègues titulaires se verront donc confier des services partiels dans la discipline correspondante. Meilleure flexibilité de gestion des emplois pour l’administration, assurer des remplacements à courte durée dans l’établissement dans une autre discipline... tout bénef pour l’administration !!!

DATE DES CONCOURS

Calendrier des concours de recrutement d’enseignants du second degré, de conseillers principaux éducation et de conseillers d’orientation - psychologues