9 avril 2008

Sections départementales

Expérimentation du livret de compétences : pétition

Des enseignants des collèges Beaufeuillage, Le Braz, Léonard de Vinci, Racine de Saint Brieuc, impliqués dans l’expérimentation du livret de compétences, qui doit être mis en place dans tous les collèges de France à la rentrée prochaine, réunis en intersyndicale le mercredi 12 mars 2008 :

1. dénoncent les conditions dans lesquelles se déroule cette expérimentation :
- absence de guidage ministériel et rectoral
- précipitation et délais insuffisants qui font douter du sérieux de cette expérimentation
- surcroît de travail imposé par la multiplication des réunions hors temps de travail
- absence d’indemnisation pour ce travail supplémentaire
- disparité de traitement entre les différents collèges

2. émettent des doutes sur le bien fondé de cette nouvelle forme d’évaluation :
- articulation trop floue entre le socle commun et les programmes, les exigences du DNB, l’orientation…
- dilution ou risque de disparition de certaines disciplines dans les différents items du livret
- image figée des élèves : pas d’autre possibilité d’évaluer les compétences des élèves que par acquis ou non acquis.
- contraintes de travail telles qu’elles peuvent porter atteinte à la liberté pédagogique
- risque de passer plus de temps à évaluer qu’à faire acquérir ces compétences et connaissances complexes

3. demandent un moratoire pour l’expérimentation et la généralisation du livret de compétences.
- cette nouvelle forme d’évaluation n’est pas anodine ! Elle participe aux dégradations de notre métier suggérées dans le rapport Pochard : transformation de notre statut, de nos missions, allongement de notre temps de travail.

4. invitent leurs collègues à signer cette pétition qui sera présentée à l’Inspecteur d’Académie, lors d’une audience, afin d’obtenir un moratoire sur les livrets de compétences et de connaissances.