2 janvier 2005

Actualité académique

Programme Prévisionnel d’Investissements (PPI) pour les lycées

Cher(e) Collègue,

Le Conseil régional vient de lancer le processus d’élaboration du Programme Prévisionnel d’Investissements (PPI) pour les lycées, avec, en perspective, un vote de l’assemblée régionale en juin 2005. Le « PPI » concerne toutes les constructions, extensions, rénovations : salles spécialisées ou non, ateliers, gymnases, CDI, salles multifonctions, restauration, internat, aménagements extérieurs...etc.

Dans un premier temps, le Conseil régional consulte les Chefs d’établissements (par le biais d’une enquête, voir en annexe la copie du questionnaire qu’ils ont reçu) et il semble bien qu’il leur soit demandé de désigner une opération prioritaire et non pas de lister tous les besoins.

La FSU-Bretagne, suite à la réunion du 2 décembre, souhaite faire un état des lieux exhaustif : il nous semble en effet nécessaire d’avoir une vision globale portant sur l’ensemble des lycées et la totalité des investissements nécessaires avant les décisions de programmation que le Conseil régional prendra en juin prochain. Il s’agit, compte tenu de l’importance du sujet, de se donner les moyens d’élaborer notre propre PPI sur la base des besoins réels, sans les « prioriser » et en y intégrant des approches qualitatives prenant en considération la dimension pédagogique.

L’objectif est d’élaborer un document global, comportant une fiche par établissement, et servant de base à nos interventions, de façon à peser sur les choix de la Région. Rappelons que la Bretagne se situe en queue de peloton des régions de France pour l’investissement par lycéen du public.

Nous vous demandons donc de :
-  compléter l’enquête ci-jointe en répertoriant tous les besoins (demander au chef d’établissement ses réponses à l’enquête du Conseil régional)
-  Joindre tout document utile

Nous sommes bien conscients du travail demandé, mais il est indispensable si nous voulons nous donner les moyens d’intervenir efficacement, c’est à dire d’être non seulement écoutés, mais entendus.

Bien cordialement,

Jean-Luc Le Guellec (FSU-Bretagne)

André Le Bourg (SNES)

Jean-Pierre Marzin (SNUEP)

Noëlline Le Moigne (SNETAP)

Marc Le Guérinel (SNEP)