Les DGH ont été votées (ou au minimum présentées) dans les établissements. Nous constatons partout une tendance à vouloir augmenter le taux de HSA et à poursuivre le "remplissage" des classes à 30 en collège et 35 en lycée. Evidemment ceci relève d’une politique nationale : l’annonce du ministre de l’éducation nationale expliquant que supprimer 2600 postes au concours ne changerait rien, puisqu’ils n’étaient pas pourvus l’an passé est une belle entourloupe. Concrètement, il s’agit maintenant pour les rectorats et les chefs d’établissements de transformer autant d’heures-poste (HP) en Heures supplémentaires (HSA).
Après le quinquennat Sarkozy qui a supprimé 80 000 postes puis le quinquennat Hollande où les créations n’ont pu qu’accompagner la démographie, les établissements se trouvent aujourd’hui dans une situation très difficile où il s’agit bien souvent de bricoler des TRMD au détriment du service public, des conditions de travail et parfois même en faisant fi des textes réglementaires.

Nous invitons donc les collègues à se battre d’une part pour protéger les postes, en en demandant la création partout où c’est possible, mais aussi à être vigilant sur les points réglementaires suivants :
(en collège)

Horaires obligatoires par division 29h (26h+3h)
voir l’arrêté correspondant

« Heures de laboratoires » pour chaque professeur de SPC et SVT (assurant au moins 8h d’enseignement) (injustgement appelé heure de vaisselle)
1h par professeur
voir l’article

Heures d’animation sportives pour chaque professeur d’EPS=3h par professeur d’EPS
voir article correspondant
Dispositifs spécifiques financés par la DASDEN (Ulis, bilangue…) Variable Pas de texte national mais des règles académiques

IMP : les IMP ne sont pas heures devant élèves mais sont réservés pour des mission particulière. Le SNES a bataillé pour que celle-ci soit d’abord systématiquement attribué aux heures de coordination qui pré-existaient (Sciences, EPS, Techno, HG).Elles sont attribuées par le CA (au mois de juin).
Il subsiste parfois des réticences de la part des chefs d’établissements, faites en part au S2 si besoin.

Le point sur les IMP ici]