Une journée d’action se construit pour le mois de janvier. La date reste à fixer. Nous avons de multiples raisons pour faire de ce moment, une journée de grève réussie.

Les causes du mécontentement sont nombreuses. Cela reviendrait à faire une liste à la Prévert avec néanmoins un point commun, le mépris du ministre envers les enseignants. Pourquoi faire grève au mois de janvier ?

- Pour mettre fin à l’action d’un ministre dont la réputation est entâchée par l’affaire « Avenir lycéen » révélée par divers journalistes.

- Pour exprimer notre mécontentement face à la confiscation de l’hommage à notre collègue Samuel Paty.

-  Pour demander une vraie revalorisation de nos salaires basée non pas sur des primes mais sur une réévaluation du point d’indice. A l’heure actuelle, 69% des enseignants sont exclus de cette « revalorisation ». A nous de lutter pour une vraie revalorisation, nous la méritons !

- Pour faire part de nos inquiétudes quant au « professeur du XXIe siècle » souhaité par le ministre. Nous ne voulons pas que la revalorisation soit associée à de nouvelles tâches. Nous voulons également que le Grenelle demande leur avis aux principaux concernés à savoir les enseignants. Ils sont pour l’instant exclus de la consultation au profit de personnalités sportives comme Raphaël Ibanez !

- Pour clamer haut et fort notre volonté de reporter les examens au mois de juin en lycée et des adaptations pour le brevet en collège.

En janvier, RENDONS VISIBLE NOTRE COLERE, TOUS EN GREVE !

En attendant, n’hésitez pas à nous sollicitez pour tenir des HIS dans vos établissements en nous envoyant un mail : snes35@rennes.snes.edu