18 juin 2018

Carrière et mutations

Indicateurs d’évolutions des demandes depuis 2001

Deux graphiques pour visualiser comment les demandes de mutation et leur satisfaction évoluent depuis 2001 en Bretagne. (ces données ne concernent que les COPsy, CPE, certifiés et agrégés)

Bilan de l’intra 2018 en Bretagne

Évolution des demandes :
Evolution de trois indicateurs :

Si le mouvement intra 2018 reste marqué par une stabilité des demandes de mobilité depuis 2016 on observe cette cette année moins d’entrants (- 30) dans l’académie et plus de TZR en poste dans l"académie à demander une mutation (+40).
Cela ne profitera à aucune catégorie de demandeur de mutation, le nombre de poste offert au départ n’étant pas suffisant pour assurer une vraie mobilité :

  • Le taux d’extension des entrants augmente de plus de 3 points
  • les demandeurs en poste fixe de l’académie qui n’obtiennent aucune mutation augmentent de près de 2% et dépassent les 70%
  • Le nombre de TZR stabilisés sur poste fixe reste à peu près stable (+0,6%)
  • Les entrants se voient moins bien satisfaits sur leurs premiers vœux : 15,3% mutent sur leurs vœux 1 ou ) alors que 58,2% se voient affectés sur leurs vœux 11 à 20 ou en extension (15,6% pour ces derniers) (voir bilan intra 2018)
  • Pour de plus nombreuses disciplines les barres d’entrée dans les départements « explosent » ce qui impliquent pour les collègues de l’académie à avoir un barème important pour pouvoir changer de poste.