26 mars 2019

SECTIONS DEPARTEMENTALES

L’amnésie dans l’histoire : le cas du franquisme

L’Espagne est sortie de la dictature franquiste entre 1975 et 1978 sans faire vraiment le bilan du régime et de ses violences, ni faire justice des actes passés. A la différence du cas sud-africain où la réconciliation s’est opérée sur la base d’un processus juridique : « Vérité et réconciliation » qui a accordé l’amnistie en échange des aveux et d’une forme de repentance, l’Espagne a fondé la construction de la démocratie sur l’oubli et le solde de tout compte.

Aujourd’hui, le sort de la dépouille de Franco remet en cause le processus de transition et réveille les mémoires.

Le Centre culturel espagnol de Rennes, la FSU-35, l’UL-CGT et les Presses universitaires de Rennes organisent

UNE CONFERENCE-DEBAT LE VENDREDI 29 MARS –

Maison des syndicats, 31 bld du Portugal

Animée par Denis RODRIGUES, professeur d’Espagnol et civilisation contemporaine à Rennes 2