13 mars 2018

SECTIONS DEPARTEMENTALES

L’école inclusive : un prétexte pour faire des économies ?

Les collègues du collège Martin Luther King de Liffré ont appris brutalement la fermeture de l’unité pédagogique du centre de soin de suite et de réadaptation pédiatrique Rey Leroux. Cette année, 11 élèves sont scolarisés dans le centre dans le cadre d’une convention passée avec les services de l’éducation nationale permettant à trois enseignants d’y assurer leur service tout en étant rattachés au collège de Liffré.

Pour justifier la fermeture, c’est la politique de l’école inclusive qui est mise en avant. Pour ces enfants qui sont hospitalisés pour des pathologies nécessitant des soins complexes, les charges émotionnelles et psychologique sont souvent lourdes à porter. La présence de l’unité pédagogique est une respiration pour eux. Le collège de Liffré recevra sans nul doute l’injonction d’inclure ces élèves sans autre aide qu’un accompagnement AESH. Au delà de l’absence de concertation avec les personnels et de la précipitation, c’est la justification de cette fermeture au nom de l’école inclusive qui est scandaleuse. Il s’agit ni plus ni moins qu’une mesure d’économie de moyens.

Le SNES-FSU demande à ce que cette décision, tombée sans préparer les enseignants et sans prévenir les familles, soit suspendue afin qu’un réel projet soit construit en concertation avec tous les acteurs.