5 décembre 2017

SECTIONS DEPARTEMENTALES

L’évaluation des élèves à besoins particuliers : comment ça se passe chez vous ?

Une mission de l’Inspection Générale de l’Education Nationale travaille actuellement aux questions touchant la scolarisation des élèves en situation de handicap et notamment les conditions de leur évaluation.
Les syndicats de la FSU, SNES et SNUipp seront reçus prochainement par l’IGEN pour apporter leur éclairage sur la réalité du terrain. Le SNES-FSU 35 souhaite recueillir vos témoignages sur ce qu’il se passe dans vos établissements.

Qu’ils soient scolarisés dans le cadre du dispositif ULIS ou présents à temps complet dans les classes, accompagnés ou non d’un.e AESH, les élèves en situation de handicap bénéficient souvent d’aménagements pour l’évaluation. Mais c’est aussi le cas pour les élèves qui, ne bénéficiant pas d’une notification MDPH, peuvent souffrir de troubles de l’apprentissage, notamment les « dys ».
Pour les épreuves terminales d’examens, les élèves doivent parfois être isolés pour pouvoir disposer d’un secrétariat. Dans le contrôle continu, si certains établissement élaborent des protocoles cadrés suivant le type de dispositions à mettre en place, le plus souvent les enseignants sont laissés « libres » d’aménager l’évaluation sous couvert d’instructions parfois floues et peu lisibles.

Le SNES-FSU 35 souhaiterait recueillir des éléments sur les modalités de l’évaluation de ces élèves dans vos établissements : quels types d’aménagement sont mis en places, êtes vous en capacité d’aménager systématiquement votre évaluation en fonction des besoins des élèves ?
N’hésitez pas à nous faire part de vos témoignages par mail à l’adresse du SNES-FSU 35 : snes.35@wanadoo.fr