27 mai 2020

Sections départementales

La force du collectif pour aborder le mois de juin


Malgré les nombreuses inquiétudes légitimes des collègues, les deux semaines de reprise expérimentées en collège apportent aussi leur lot de satisfaction : le plaisir de retrouver les élèves de sixième/cinquième, de vivre avec eux de vrais moments d’échange permis par l’effectif réduit des groupes à prendre en charge, de retrouver notre lieu de travail, nos collègues... Si une ambiance fantomatique persiste dans les couloirs de nos établissements, les sourires aussi sont bien présents derrière de nombreux masques.
Mais en collège, alors que les enseignants commencent tout juste à prendre quelques repères dans ce nouveau fonctionnement, alors qu’ils mettent en place leur nouvelle organisation entre les cours en présentiel et à distance, voilà qu’il est déjà temps de songer à l’éventuel retour des 4es et 3es début juin.
En lycée, le retour des élèves aura-t-il lieu ? Sous quelles formes ? Avec quelles injonctions de notre ministre ?
Ne nous laissons pas dessaisir des choix pédagogiques à effectuer : en collège, par exemple, les locaux ne permettent souvent pas d’accueillir simultanément les élèves des 4 niveaux. Alors quelles classes accueillir ? Sur quels temps ? Rompre déjà le lien retrouvé avec les 6es/5es ?
Ayons toujours en tête la nécessité absolue du respect du protocole pour accueillir de nouveaux usagers. Dans de nombreux collèges, par exemple, une nouvelle livraison de masques est nécessaire pour équiper tout élève supplémentaire.
Interrogeons nous collectivement sur tous ces sujets. Organiser une réunion syndicale en visio peut alors s’avérer fort utile. Ne restons pas isolé.e.s. Soulevons les questions qui se posent...
Le Conseil Pédagogique et le CA ont leur rôle à jouer dans cette période pour délibérer sur les choix pédagogiques notamment.

Le calendrier du mois de juin s’annonce surchargé et nous devrons tous ensemble nous préserver des effets des injonctions qui risquent de se multiplier.
Certaines dates de conseils de classe sont maintenant dans le paysage tant au collège qu’au lycée. En quoi consiste la préparation à ces réunions ? Quelles en seront les modalités ?
En classe de troisième, votre établissement a-t-il prévu des conseils d’orientation, des conseils de socle, des réunions pour acter les notes de brevet dans les matières habituellement passées à l’examen (français, math, Histoire Géographie EMC, SVT, sciences physiques et technologie) ?
Merci de nous faire remonter l’organisation prévue dans votre établissement.snes35@rennes.snes.edu

Ces réunions viendront se rajouter à des conditions d’enseignement en présentiel et à distance chronophages et lourdes en charge mentale.
La circulaire ministérielle du 4 mai prévoit bien le non-cumul entre présentiel et distanciel mais seulement pour les collègues qui exercent la totalité de leur service en présentiel. Aussi, c’est une grande majorité des collègues qui verra sa charge de travail augmenter sur ce mois. Là encore, c’est l’action collective qui nous permettra de faire entendre nos difficultés, de refuser des aménagements qui dégradent nos conditions de travail et ainsi d’éviter tout surmenage.