27 février 2019

Actualité académique

Loi Blanquer, loi fonction publique : des attaques sans précédent

Loi Blanquer, loi fonction publique : des attaques sans précédent

L’intérêt général et le service rendu auprès de tous les publics, la liberté d’action des personnels dégagée des intérêts marchands et de toute pression politique et administrative hérités de la Libération sont remis en cause d’une manière inédite depuis 1945.

Rendez-vous en mars pour contester ces lois...

Le projet de loi de réforme de la Fonction publique qui sera soumis aux organisations syndicales le 6 mars puis présenté en conseil des ministres le 27 mars avant un débat parlementaire en mai ou juin n’est ni plus ni moins qu’un projet de destruction du statut d’une brutalité inouïe puisque ce sont les équilibres du statut de 1946, réaffirmés par les lois de 1982 à 1984 et actualisés en 2010 qui se trouveraient remis en cause, et avec eux la conception d’un fonctionnaire citoyen opposée à celle d’un fonctionnaire « aux ordres ».

Lire la suite : article « Alerte rouge » du site national

Vous y trouverez entre autre la déclaration préalable de la FSU lue lors de l’ouverture des FPMN du mouvement inter, le vœu de la FSU soumis au vote de la FPMN ainsi que le texte de loi "fonction publique" et une analyse de la FSU.

Un tract (format A4) et une affiche (format A3) du SNES Bretagne présentant les conséquences pour nos métiers et notre statut de fonctionnaire de la loi Blanquer "Ecole de la confiance" et de la loi "Fonction Publique"

Tract (A4)Affiche (A3)