Force est de constater que partout dans le département, des actions se mettent en place, sous différentes formes. C’est ensemble que les collègues, bien souvent accompagnés de parents d’élèves, de militant.e.s d’autres secteurs ( cheminots, santé, …) imaginent des façons d’agir dans la lutte contre cette réforme à points. En effet, une multitude d’assemblées générales se sont tenues dans les établissements, des opérations de tractage sur des ronds-points (Gayeulles) deviennent des rendez-vous quotidiens pour sensibiliser l’opinion publique, encore solidaire du mouvement social, des réunions publiques se tiennent régulièrement (Rennes Sud, Saint Malo, secteur Combourg...) destinées à celles et ceux qui veulent encore débattre, qui souhaitent à nouveau se rappeler pourquoi il faut lutter, mais surtout parce nombre d’entre eux veulent agir mais ne savent pas toujours comment s’y prendre.
On a vu également se multiplier, dans les cortèges, comme aux abords des établissements des banderoles illustrant la lutte ( Rennes 1, collège Gandhi…). Les manifestations deviennent de véritables espaces de revendications, où slogans, chansons, tracts animent ces défilés citoyens, constitués de militant.e.s syndicaux, sympathisant.e.s, salarié.e.s de différents secteurs, étudiant.e.s, retraité.e.s, privé.e. d’emplois. L’ambiance qu’il y règne est propice à se rassembler à nouveau : joviale, solidaire mais ceux qui y sont restent déterminés à gagner !
Nous ne faiblirons pas. La lutte se poursuit. Les stratégies du gouvernement pour casser la dynamique interprofessionnelle ne doivent pas prendre le dessus. De toute évidence, les annonces de Edouard Philippe n’auront pas eu l’effet escompté. Personne n’est dupe, et c’est encore donc bien encore plus fort que nos voix vont s’élever demain, lors d’un nouvel appel national, intersyndical et interprofessionnel à battre le pavé et à montrer que, non, toujours pas, nous n’en voulons pas de cette réforme, qu’elle reste celle « de trop ».
Les rendez-vous de demain :
- à Rennes, manif à 11h esplanade Charles de Gaulle, puis AG à 14h30, amphi B8, université Rennes 2.
- à Saint-Malo, manif à 10h30, place Saint Vincent, puis AG à 13h30
- à Redon, manif à 14h, rdv à la sous-préfecture
- à Fougères, manif à 17h30, place Aristide Briand
- à Vitré, manif à 17h, place de la Gare.

Gwendoline Lobre