17 septembre 2019

SECTIONS DEPARTEMENTALES

Migrant des Gayeulles : il y a urgence !

Les organisations qui soutiennent et aident les migrants du campement des Gayeulles se sont réunies hier soir, comme chaque lundi, à la maison internationale de Rennes.
A l’approche de l’automne, la situation des personnes présentes sur le campement inquiète. Les conditions sanitaires se dégradent, de nombreux enfants dont des bébés sont malades, des personnes suivent des soins à l’hôpital tout en continuant « loger » sur le camp. Il y a donc urgence à trouver une solution de logement digne et pérenne pour toutes ces personnes.
Les organisations sont intervenues hier au conseil municipal de Rennes, mais aucune réponse concrète n’a été donnée par Mr Bourcier, adjoint en charge de la solidarité et de la cohésion sociale. (voir ici l’intervention au conseil municipal sur la page du collectif Action Logement)
On recense à ce jour 44 enfants en âge d’être scolarisés. Parmi eux 14 ne sont toujours pas à l’école car la DSDEN exige qu’ils soient d’abord évalués par le CASNAV, ce qui peut encore prendre plusieurs semaines.
La FSU interviendra auprès du DASEN pour que ces enfants soient scolarisés au plus vite, l’évaluation par le CASNAV ne doit pas être un prérequis. Des moyens doivent aussi être consacrés à la mise en place d’un dispositif UPE2A d’urgence pour permettre à ces enfants de suivre leur scolarité dans les meilleures conditions.
Une manifestation de soutien aux migrants est prévue le 28 septembre prochain. Un tract sera édité à cette occasion, nous vous le ferons parvenir dès réception pour une diffusion la plus large possible.