2 septembre 2019

SECTIONS DEPARTEMENTALES

Pourquoi 30 postes de professeurs principaux restent inoccupés au lycée Descartes de Rennes ?

Après diffusion de ce communiqué auprès de la presse et des organisations syndicales, les enseignants du lycée informeront les parents par un courrier qu’ils leur distribueront.

Lors de la journée de rentrée au lycée Descartes de Rennes 30 postes de professeurs principaux n’ont pu être attribués car massivement les enseignants du lycée refusent désormais d’assumer cette tâche spécifique en plus de leur service d’enseignement. Cette décision découle du mouvement engagé avant les vacances contre la politique éducative du ministère et s’appuie sur les raisons suivantes :

  • Le refus de voir disparaître le service public de l’orientation à travers la destruction du réseau des Centre d’Information et d’Orientation (C.I.O.)
  • Le refus de voir liquider les postes et les emplois de nos collègues Psy-EN qui assuraient jusqu’à présent ces missions de conseil et d’aide à l’orientation.
  • Le refus d’assumer les missions des Psy-EN à leur place.
  • Le refus de voir s’alourdir nos missions sans reconnaissance salariale digne de ce nom.
  • Le refus de participer, dans le cadre de Parcoursup, au processus de sélection des élèves s’inscrivant à l’université.

Nous appelons l’ensemble des professeurs principaux des lycées rennais à nous rejoindre en démissionnant de leur fonction de professeur principal pour ne pas cautionner le démantèlement du service public de l’orientation. Nous appelons l’ensemble des organisations syndicales à s’unir pour soutenir cette initiative.

Le collectif des enseignants du Lycée Descartes opposés aux réformes Blanquer