29 janvier 2019

SECTIONS DEPARTEMENTALES

Reformes Blanquer : c’est toujours non !

Le jeudi 24 janvier sur l’initiative du SNES, de nombreux collègues se sont mobilisés en manifestation et dans la grève à l’appel d’une intersyndicale qui si nous la souhaitions encore plus large a permis d’associer aussi les organisations lycéennes.

Depuis des semaines maintenant, la contestation s’organise partout dans les établissements : HIS, AG, débrayage, grève, information aux parents
Elle est plus que légitime au vu des politiques éducatives libérales, inégalitaires et régressives imposées par le ministre. D’autant plus que les dernières réformes, loin d’être une simple goutte d’eau, s’ajoutent à la dégradation des conditions d’études et de travail des élèves et des personnels que nous subissons depuis longtemps.

Si nous espérions nous compter encore plus nombreux dans la rue et les manifestations, il faut compter sur le fait que cette lutte s’installe dans la durée. Partout où les militant.es du SNES et les collègues parviennent à prendre le temps d’informer les parents, la réaction est unanime : cette rentrée 2019 de peut et ne doit pas se faire dans ce conditions ! Il faut une politique éducative ambitieuse à la hauteur des enjeux démocratiques !

Alors poursuivons la lutte, construisons les mobilisations à venir par tous:les moyens et pour l’heure multiplions les temps d’information, la médiatisation des raisons de notre opposition.
Les militant.es du S2 sont disponibles pour animer des HIS aider à organiser des réunions publiques, n’hésitez pas à faire appel à nous.