Des familles de migrants occupent le gymnase du collège Échange à Rennes depuis la rentrée de septembre. Des associations leur viennent en aide, avec le soutien de nombreux citoyens.
Certaines collectivités comme la Ville de Rennes ont apporté également, à leur niveau, une aide bien que ce ne soit pas dans le champ de leurs prérogatives. Quant aux autorités de l’État, en l’occurrence la préfecture, elles laissent la situation s’éterniser et se dégrader alors que l’hiver et le froid approchent, ce qui ne manquera pas de mettre notamment les enfants de ces familles dans des conditions très difficiles et ne leur permettra pas la poursuite normale et sereine de leur scolarité.
Il s’agit de porter auprès de la préfecture l’exigence d’une solution durable pour les personnes qui occupent le gymnase ainsi que pour toutes celles dans une même situation de précarité dans le département.

signez et faites signer la pétition ici

Prochaines mobilisations
mercredi 18/10 à midi : pique-nique devant la préfecture et dépôt symbolique du courrier et des pétitions pour l’ouverture d’un centre d’hébergement inconditionnel toute l’année, 24 h sur 24
samedi 21/10 au gymnase : tournoi de foot solidaire

Communiqué du collectif et lettre au ministère