12 juin 2018

SECTIONS DEPARTEMENTALES

Suspension de l’OQTF pour la famille Albanaise de Vitré

Suspension de l’OQTF pour la famille Albanaise de Vitré : la mobilisation a montré son efficacité.

Le préfet d’Ille-et-Vilaine a décidé de suspendre temporairement l’obligation de quitter le territoire qui frappait la famille Lekaj depuis le 23 mai.

Depuis cette date, la mobilisation pour soutenir la famille a pris une ampleur considérable : les enseignants du lycée Bertrand d’Argentré, du collège Gérard de Nerval et de l’école Pierre Lemaitre, constitués en collectif avec les parents d’élèves ont interpellé le maire de Vitré puis le préfet. Les lycéens ont lancé une pétition qui a recueilli près de 30000 signatures. Les élèves des trois établissements scolaires ont rédigé des courriers à destination du préfet.

A l’initiative du collectif de soutien, la FSU 35 a organisé une manifestation de soutien à Vitré le matin du samedi 9 juin : 600 personnes ont alors défilé dans les rues de Vitré derrière les nombreuses banderoles et pancartes réclamant l’annulation de la procédure d’expulsion et la régularisation de la famille.

La mobilisation rapide et massive a donc porté ses fruits mais il ne s’agit que d’une victoire partielle puisque l’OQTF n’est que suspendue. La famille Lekaj, installée à Vitré depuis presque 5 ans n’est donc pas assurée de son avenir. Le collectif de soutien reste donc vigilant et attentif et se tiendra prêt à se mobiliser de nouveau massivement si la famille est de nouveau menacé.

A la demande de la famille, le rassemblement initialement prévue mercredi 13 juin devant la préfecture est annulé.