29 octobre 2018

Carrière et mutations

Échelon spécial : une nouveauté pour les certifié·es, cpe et psyen

Tous les collègues parvenant à la classe exceptionnelle accèdent à l’indice 825 (830 à partir de janvier prochain) mais seul un collègue sur cinq peut être à l’échelon 5 - dit échelon spécial - qui correspond aux trois chevrons indiciaires de la hors échelle A. Le SNES-FSU conteste cette barrière et demande un accès sans condition comme pour les agrégé·es.

Il est donc nécessaire de faire en sorte que ce soient les collègues les plus proches de la retraite qui y parviennent, afin de garantir une rotation efficace dans ces indices. La campagne 2018 était la première à faire accéder des collègues à cette échelle de rémunération. Le Rectorat a géré dans la précipitation en réutilisant les avis de la campagne classe exceptionnelle 2017, puis en classant par ancienneté dans le corps, le grade puis l’échelon. Là aussi, des améliorations restent à faire (âge, équilibre Sup/Sco notamment), en comparaison avec ce qui a pu se pratiquer au niveau du ministère (CAPN de la 29e base) ou dans d’autres rectorats. Pour autant, la moyenne d’âge des promus à cet échelon « spécial » était bien de 60,5 ans et le SNES a obtenu en séance la révision de 5 situations sur les 39 promotions de l’académie.

Martin Georges-Saint-Marc