Edito vacances

A l’heure où les établissements ont fermé leurs portes pour les congés d’été, la section académique du SNES-FSU vous adresse un dernier message avant les départs en vacances.

Action au Rectorat contre la précarisation des métiers de l’éducation.
Le SNES-FSU avait initié mercredi un rassemblement devant le Rectorat pour protester contre les modifications apportées à la phase d’ajustement : recrutement de néo-contractuels sur des supports attractifs, affectation des TZR et des contractuels ensuite autour du 20 juillet. Vous pouvez retrouver en vidéo nos intervention et interview sur France Bleue. Ce rassemblement se tenait en parallèle des entretiens de recrutement, format "job dating", que le Rectorat menait dans le même temps dans un lycée rennais. Une audience est programmée la semaine prochaine, mais le Rectorat commence seulement en ce moment le travail sur les BMP...

Permanences d’été jusqu’au 21 juillet
La section académique continue à accompagner les collègues, en particulier les stagiaires, les TZR et les contractuels jusqu’au jeudi 21 juillet. Une permanence sera assurée mais merci de privilégier les demandes par mail dans la période.

La section académique reprendra ses permanences le 26 août à 14h.

Élèves de 3e sans affectation
Le Snes-FSU souhaite de nouveau vous alerter sur les centaines d’élèves de 3e les plus fragiles dans l’académie qui se retrouvent sans affectation en lycée professionnel public encore aujourd’hui. Cette situation est inacceptable et le Snes-Fsu continue à alerter le Rectorat pour que les services soient en mesure de proposer une place pour chacun. Vous pouvez lire le communiqué du SNES académique sur cette question.

Stage FSU Bretagne du 11 octobre : «  Tous responsables !  » L’éthique des fonctionnaires face au nouveau management public
Au-delà du recrutement et de l’évaluation des enseignant·es, la formule parle à chacun·e de nous. En effet, le thème de l’éthique et de la responsabilité s’est largement imposé dans la Fonction publique et, au-delà, à l’ensemble des Services publics. Paradoxalement, loin de contribuer à conforter l’autonomie de jugement et d’action des personnels, cette «  responsabilisation  » semble surtout invoquée pour renforcer les hiérarchies chargées de mettre en œuvre les transformations successives imposées à nos missions et à nos métiers. Afin de mieux comprendre ce qui se joue derrière cette rhétorique éthique, notre journée de réflexion commencera par un regard rétrospectif sur les transformations de la Fonction publique. Odile Join-Lambert, professeure à l’Université de Versailles-St-Quentin-en-Yvelines, analysera l’histoire récente de ces transformations et leurs effets sur la façon dont les hiérarchies considèrent aujourd’hui la « manière de servir » des agent·es. Evelyne Bechtold-Rognon, IA-IPR en philosophie, ancienne Présidente de l’Institut de recherches de la FSU, nous permettra, à partir de sa connaissance des mots et des méthodes du Nouveau Management public, de mieux saisir comment la rhétorique de la «  responsabilité  » vient compléter la boîte à outils managériale pour imposer « l’acceptation du changement » aux personnels. En analysant les textes qui régissent nos statuts et obligations, Paul Devin, ancien Inspecteur de l’Éducation nationale et Président de l’Institut de recherches de la FSU, nous aidera à démystifier la rhétorique éthique actuelle afin de souligner les possibilités réelles que nous avons de résister aux injonctions.
Inscription sur le lienhttps://framaforms.org/tous-respons...

Bonnes vacances à toutes et à tous,
Le secrétariat académique du SNES -Bretagne