Taux de grévistes ce matin à 10h :
- collèges : 48 %
- Lycées : 44 %
- LP : 30%

1 500 manifestants dans les rues de Rennes.
Le recteur n’a pas voulu recevoir la délégation (prévue) puisqu’il a fait fermer les grilles du rectorat... !

ENSEMBLE ET MASSIVEMENT PASSONS DE LA COLÈRE À L’ACTION

LUNDI 18 DÉCEMBRE dans tout le second degré GRÈVE UNITAIRE

TROP, C’’EST TROP !!
- Charge et temps de travail accrus
- Bivalence et déqualification
- Affectations sur plusieurs établissements

POUR EXIGER :
- le retrait du projet de décret sur les obligations de service
- l’ouverture de négociations sur l’amélioration des conditions de service

tract à imprimer pour le 18

L’appel national unitaire des 15

Communiqué du SNES du 14 décembre

Le projet de décret sur les obligations de service des enseignants,
accompagné de quatre arrêtés : le décret, retouché à la
marge dans ses formulations, décline à nouveau ses orientations
destinées à augmenter le temps de travail, récupérer près
de 3 000 emplois déjà supprimés au budget 2007, déqualifier le
métier.

- Réduction drastique de l’attribution de l’heure de première
chaire, subordonnée à un enseignement d’au moins 6 h dans une
classe de Terminale ou de Première où la discipline fait l’objet d’une
épreuve obligatoire du baccalauréat, excluant la prise en compte des
BTS

- Fragilisation des décharges de coordination, laboratoire… mises dans
un pot commun d’heures pour des « actions d’éducation et de formation autres que d’enseignement », laissées à la discrétion des recteurs. Ces derniers auront pour rôle « d’arrêter les actions à retenir » et « le volume horaire global » consacré en « fonction du projet académique de performance ». Le CTPA sera juste informé après décision. Puis le chef d’établissement déterminera, dans le cadre du contrat d’objectifs signé avec le rectorat, les actions retenues et « organisera le service des enseignants volontaires », instaurant pour la première
fois une définition locale des services. Quant aux collègues concernés, ils seront soigneusement contrôlés, dépendants
d’une lettre de mission indiquant jusqu’au « temps hebdomadaire total »
dévolu aux différentes tâches.

- Mentions complémentaires inscrites dans les statuts particuliers des certifiés, PLP et profs d’EPS. Tandis que de nombreux collègues seront
contraints d’enseigner une autre discipline que celle de leur recrutement, les
titulaires de mentions complémentaires toucheront une prime, censée contribuer à la promotion de la bivalence.

- Compléments de service possibles jusqu’à trois établissements dans des communes non limitrophes, sans aucune borne géographique. TZR tenus, en cas de service incomplet d’effectuer « tout ou partie du service dans une autre discipline » ; ces derniers voient donc inscrit dans le statut le chantage déjà exercé à leur encontre : ou un enseignement dans une autre discipline ou des affectations éloignées.

Les articulations avec l’arrêté sur le cahier des charges des IUFM sont claires : le MEN entend encadrer davantage le métier, renforcer le poids des chefs d’établissement, imposer progressivement la bivalence, notamment dans les collèges, supprimer nombre de décharges.

Détails du décret et des arrêtés sur www.snes.edu

Le SNES n’a cessé d’alerter la profession, notamment par L’US, depuis la parution, en avril dernier, de l’audit sur les décharges statutaires des enseignants, très vite traduit (juin) en termes de suppressions de postes (3 600) par le ministère de l’Éducation. Ce qui se joue avec le décret sur les obligations de service va bien au-delà des premières chaires et
concerne tous les enseignants en lycée comme en collège. Le décret en cohérence avec bien d’autres réformes va dans le sens d’une remise en cause de la nature même de notre métier. C’est bien la raison pour laquelle il est au coeur de notre action depuis la rentrée : grève du 28 septembre sur le budget 200, pétition « temps de travail, la coupe est pleine ! », « opération État VS-Vérité », journée nationale d’expression publique du 29 novembre.

Les manifestations en Bretagne

département Rendez-vous
22 St Brieuc - Place du Gl De Gaulle - 10 h 30
29 Brest - Maison du Peuple - 11h
29 Quimper- Inspection Académique - 11h
35 Rennes - Place de la Mairie - 10h
56 Lorient - Maison des Syndicats - 10h30

pétitions

Pour une orientation réellement au service des jeunes !

Remplacements, conditions de travail :
non aux dégradations !
Oui à un service public efficace !

Temps de travail


NOTE DE VIE SCOLAIRE :
Une solution ? Une arnaque supplémentaire ? A VOUS DE JUGER !!!